Rencontre avec Ludovic : Ambassadeur Smiile

Aujourd’hui Smiile est à Nantes, où nous sommes partis à la rencontre de Ludovic TOINEL, un architecte de solutions informatiques pour qui l’entraide est une seconde nature.



Smiile : Comment s’est faite la rencontre avec l’économie du partage ?

Ludovic : Juste en bas de chez moi ! J’habite le quartier Orrion Loquidy à Nantes et je fais partie d’une association* qui s’est constituée il y a deux ans, pour développer une vie de quartier dynamique et conviviale.
*Association Orrion Loquidy - https://orrionloquidy.com/

Smiile : Quelles actions menez-vous au sein de cette association ?

Ludovic : Pleins de choses… L’idée c’est de partager les talents et lxxes ressources de l’ensemble du voisinage. Concrètement, nous avons créé une AMAP où tous les jeudis, les habitants du quartier peuvent récupérer des légumes de saison produits sainement et de manière occasionnelle, des fruits, fromages, œufs, poulets et colis de viande.
Chaque mois, nous animons bénévolement des séances de partage compétences ouvertes à tous, il y a eu un atelier photo, un cours de communication non violente, des activités de loisirs et créations, et plein d'autres sujets… Nous avons aussi mis en place un composteur collectif, participé à un concours d’économie d’énergie et de réduction des déchets. Chaque année nous organisation une fête de quartier qui rassemble les personnes du quartier et d'ailleurs !

Smiile : Et tout cela bien avant votre inscription sur Smiile ?

Ludovic : Absolument !

Smiile : Alors, pourquoi vous inscrire ?

Ludovic : Pour moi, il était important d’être inscrit sur Smiile, parce que c'est le seul outil qui répondait à mon besoin : communiquer rapidement avec ses voisins ! Et puis c’est utile, par exemple, via Smiile, j’ai rencontré une voisine qui cherchait du travail et je l’ai mise en relation avec des connaissances qui pouvaient l’aider. En fait, ce qui est pratique avec Smiile, c’est que cela centralise toutes les informations et les fonctionnalités nécessaires pour organiser ou relayer les activités que nous faisons. Même si nous étions déjà actifs, il s’agissait aussi d’être présents pour donner envie de rejoindre l’association et d'inspirer des personnes d'autres quartiers afin qu’ils prennent les mêmes initiatives.

Smiile : Parce que le partage n’est pas encore naturel chez les gens ?

Ludovic : Un peu oui… Me concernant, je pense que mon altruisme vient de mon éducation, mais tout le monde ne fonctionne pas comme moi. Là où certains voient le partage comme une séparation, moi j’y vois un enrichissement commun. Si je considère le collaboratif comme utile et profitable, je sais que cela n’est pas évident pour la majorité des personnes. Mais il suffit de montrer l’exemple, prendre des initiatives, d'être patient, pugnace afin créer un mouvement, un engouement et naturellement nous serons de plus en plus nombreux.

Nous le souhaitons tous ! :-)

Retrouvez Ludovic  sur www.smiile.com et son association sur https://orrionloquidy.com